Joëlle USCLADE  -  Psychologue Clinicienne

Seine et Marne  -  77420  -  Champs-sur-Marne

 

Pour vous  soutenir dans votre démarche de mieux être psychique, en toute  confidentialité,

une écoute personnalisée et active est mise à votre  disposition.

Il arrive  d'éprouver des difficultés d'ordre psychologique, qu'elles soient pathologiques ou non, récurrentes ou temporaires.

On ne dispose pas toujours des ressources nécessaires pour faire face, comme on le souhaiterait, aux difficultés de la vie quotidienne.


Les motifs de consultation sont multiples, même si certains sont plus fréquents que d'autres.

L'anxiété, la dépression passagère ou persistante, les problèmes relationnels,
le manque de confiance en soi, les troubles alimentaires
et les difficultés scolaires arrivent en tête des situations.

D'autres problématiques peuvent être rencontrées, les relations familiales conflictuelles,
le deuil,
les difficultés de couple, les traumatismes, les ruptures conjugales.


Toute douloureuse qu'elle puisse être, une situation peut toujours évoluer.

Si les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) sont trop compliquées,
ou persistent malgré vos tentatives pour y faire face,
je suis à votre disposition pour vous aider à trouver votre propre solution.


Le psychologue représente un tiers, extérieur à la vie quotidienne du patient.
Il ne juge ni la personne, ni ses problèmes. Son but est d'aider la personne en souffrance à pouvoir exprimer ses difficultés e
t trouver ensemble, par un travail en collaboration, des moyens permettant de diminuer ou de supprimer une partie de ces difficultés.
Le psychologue soutient la personne dans sa démarche de  mieux être.

L'accompagnement psychologique proposé s'inscrit dans une démarche relationnelle et fait principalement appel à l'approche contextuelle et aux techniques de la thérapie brève.


Service facile et professionnel

Je crée mon site

La contextuelle est "centrée sur la recherche des ressources dans les familles et les groupes en souffrance, elle a comme objectif central de restaurer la confiance dans les relations.
Cet objectif est un pari raisonné sur la capacité des personnes d’évoluer, de s’impliquer davantage pour faciliter les relations, mais aussi de voir leurs troubles individuels s’améliorer lorsque leur capacité à s’engager est reconnue et validée."


Comment l'expliquer, le présenter aux enfants

(Extrait du livre: Papa, maman, pourquoi je dois aller chez le psy?, par Fanny Cohen Herlem)

"Quant tu as des soucis, à l'école, à la maison, avec tes copains, tes parents,
tes frères et sœurs, quand tu as l'impression que rien ne marche [...],
tes parents peuvent souhaiter t'emmener
voir quelqu'un, dont ils attendent une aide pour toi, comme pour eux.
Il arrive que ce soit les enfants eux- mêmes, surtout lorsqu'ils sont un peu grands,
qui demandent à rencontrer quelqu'un pour parler"

Afin de mettre à l'aise l'enfant, il convient de lui dire que je ne suis pas un médecin,
et que donc, il n’est pas malade.
Je ne suis pas non plus un professeur, donc il ne s'agit pas d'épreuves scolaires. 

Les adolescents

Des entretiens de soutien sont proposés à l'adolescent afin qu'il puisse mettre
en mots son mal-être.

Ces entretiens permettent à l’adolescent d’échanger sur ses difficultés présentes et sur ses appréhensions pour l’avenir. 

L’adolescent a parfois besoin de parler à une personne neutre, tenue au secret professionnel, qui pourra l’aider à mettre du sens sur ce qui lui arrive.


Cet accompagnement se fera de manière individuelle. 

En revanche, la présence des parents au premier entretien est nécessaire.  

Au cours du suivi, ils pourront également être reçus,
en fonction de la demande de l’adolescent.